Zoroastrisme


Zoroastrisme en Ouzbékistan

Zoroastre - forme grecque de Zarathoustra - (vers 600 avant J.-C. ), le prophète du zoroastrisme - ou mazdéisme - du nom de son dieu suprême, Ahura Mazdah, le "Seigneur Sage" -, monothéisme stricte de l’ancien Iran, marqué par un dualisme morale, et historique dans sa défense des agriculteurs sédentaires et ordonnés contre les guerriers nomades et anarchiques, la paix agraire civilisée contre la violence sanglante sauvage -, auteur des Gatha, hymnes liturgiques, écrits dans une langue proche du védique, intégrées dans l’Avesta, que récitent encore les parsis - "Persans" de l’Inde - et les guèbres en Iran, que l’on connaît surtout pour leurs dakmas - "tours du silence" où ils exposent leurs morts aux vautours, ce jusqu’à aujourd’hui, afin que, selon la tradition, les quatre éléments: eau, terre, air et feu, ne soient pas souillés par l’homme.