Politique


Politique de l'Ouzbékistan

La Constitution du 8 décembre 1992 a institué un régime de type présidentiel, avec un Parlement devenu bicaméral fin 2004 (Oliy Majlis et Sénat). L'Ouzbékistan a un régime présidentiel fort. Le président est élu pour sept ans au suffrage universel direct. Il nomme le gouvernement, qui doit recevoir l'investiture du Parlement.

Les collectivités territoriales disposent de leurs propres organes de représentation (gouverneurs et assemblées territoriales), notamment la République autonome du Karakalpakistan.

Les principaux membres du pouvoir exécutif sont le:

  • Président de la République: Islom Karimov (depuis mars 1990)
  • Premier Ministre: Shavkat Mirziyoyev (nommé en décembre 2003)
  • Ministre des Affaires Étrangères: Vladimir Norov

Les principaux partis politiques de l'Ouzbékistan sont: Parti démocrate populaire (CDP), Parti du renoncement personnel ou Parti national démocrate Fidokorlar (F), Parti du progrès de la nation (VT) ,Adolat (Justice) (A), Parti de la renaissance démocrate nationale (MTP), Parti social-démocrate...

La République d'Ouzbékistan est membre de l'ONU, de l'OSCE, de l'UNESCO, de l'OMS, de l'Organisation mondiale du tourisme, etc. Le 21 décembre 1991 Ouzbékistan devient membre adhérent à la Communauté des États indépendants (traité d'Almaty), regroupant 12 des 15 anciennes républiques de l'URSS. Le 27 janvier 2006, elle intègre aussi la Communauté économique eurasiatique ainsi que l'Organisation du Traité de sécurité collective le 15 août 2006, signe d'un rapprochement avec Moscou.

Le 18 mai 2007, le gouvernement ouzbek a décidé d'adhérer à l'Accord de coopération en matière d'exécution des peines pénales au sein de la Communauté économique eurasienne. En novembre 2008, l'Ouzbékistan suspend sa participation à la CEEA 165 États ont reconnu l'Ouzbékistan, dont 103 ont établi des rapports diplomatiques avec lui. Plus de quarante missions diplomatiques exercent leurs fonctions à Tachkent.

La peine de mort est abolie en Ouzbékistan depuis le premier janvier 20085. Le 21 mars 2009, le traité de Semipalatinsk entre en vigueur instituant une zone exempte d'armes nucléaires en Asie Centrale.