De Ferghana à Pekin


Durée: 20 jours / 19 nuits | Destination: Kirghizistan & Chine


Un voyage de rêve entre des Montagnes du PAMIR vers Kashgar, ville mythique de Mille et une nuits! Rencontre avec le peuple kirghize qui a su conserver sa tradition d’hospitalité vivant paisiblement au sein de paysages d’une variété surprenante et qui fait de ce pays la perle de l’Asie centrale: des steppes, des prairies, des déserts mais aussi des canyons, de hautes vallées alpestres, des lacs aux eaux turquoise.

En passant de hauts cols de la Route de la Soie, de Sary-Tash à Irkeshtam, nous accédons à Kashgar: la plus grande ville-oasis de l’Asie Centrale. Elle a gardé son caractère médiéval et est le cœur de l’islam en Chine. Les 200.000 habitants sont des ouigours, des musulmans sunnites. Sa position au pied des montagnes du Pamir contrôle l’accès aux hauts cols sur les grandes routes commerçantes vers l’Asie Centrale, l’Inde et la Perse, et faisait de cette ville une étape très importante sur la Route de la Soie. Les caravanes qui allaient vers l’ouest, par la route nord ou sud, contournant le terrible désert du Taklimakan, se rencontraient à Kashgar. Les caravanes se dirigeant vers l’est, se “réchauffaient” à Kashgar, 1335 m au-dessus du niveau de la mer, et échangeaient leurs yacks pour des chameaux. Après avoir été un centre du manichéisme, puis du bouddhisme, Kashgar devint profondément islamique. Et avec cet itinéraire hors commun, nous allons retracer les anciennes pistes des caravanes !


Jour 1 EUROPE - ISTAMBUL - OSH

Vol de nuit.


Jour 2 OSH - SARYTASH

Arrivée le matin à Osh. Accueil à l’aéroport. Transfert à l’hôtel. Repos.

Puis route pour Sary-Tash à travers des paysages splendides de contreforts du Pamir. Arrivée et installation chez l’habitant.

Visite de ce village d’altitude entouré des grandes montagnes du Pamir. Avec un peu de chance nous pouvons apercevoir le pic Lenin. (7134m).

Nous allons passer la nuit chez l’habitant avec des vrais lits, mais les commodités à l’extérieur de la maison.


Jour 3 IRKESHTAM - KASHGAR

Petit déjeuner.
Route vers le fameux col IRKESHTAM qui donnait l’accès aux caravanes venant d’Occident vers la Chine.
Formalités de passages.
Accueil par notre équipe chinoise, route en direction de Kashgar.
Déjeuner.

Continuation installation à l’hôtel.

Temps-Libre. Dîner dans un restaurant Local Logement.


Jour 4 KASHGAR

Petit déjeuner à l’hôtel
Visite du Mausolée d’AbakhHoja : cette étrange construction à l’est de la ville ressemble à une miniature tronquée et colorée du Taj Mahal, avec des tuiles vertes couvrant les murs et le dôme. Un cimetière important, situé à côté de l’édifice, abrite des tombes surmontées de structures coniques en pisé. Le mausolée est celui d’Hidajetulla Hoja, missionnaire musulman aujourd’hui canonisé, et de ses 72 descendants.

Déjeuner dans un restaurant Local
L’après-midi, visite de la Mosquée Id Kah : au centre de la ville s’élève la mosquée Aitika (Id Kah), le plus grand sanctuaire musulman de Chine, capable d’accueillir 6 000 fidèles. Derrière ses portes s’ouvre la salle de prière, longue galerie de 100 m de long dont les murs sont couverts de tapis précieux. Une représentation de la Kaasta en orne le fronton. Il domine la ville de son portail à arc brisé flanqué de deux minarets.
Son parvis, qui constitue un lieu de prière en plein air (igdah) et un lieu de rencontre, accueille jusqu’à 50 000 fidèles lors des fêtes religieuses.
Puis Balade dans la Vieille Ville de Kashgar qui se situe au Nord de la nouvelle ville. Elle est formée d’une multitude de ruelles et de petites allées où il est très facile de se perdre. Une balade dans ces ruelles vous permettra de découvrir la culture ouïgoure ainsi que son histoire. Les ruelles sont bordées de maisons traditionnelles en pisé et d’échoppes ouïgoures s’étendant sur plus de quatre kilomètres carrés.
La vieille ville, riche d’une histoire de plus de 2 000 ans, se compose d’un quartier résidentiel à l’Est, désormais payant. Plus de 2 450 personnes de 603 familles, tous Ouïgours, résident ici mais ce chiffre tend malheureusement à diminuer. La plupart des maisons sont transmises de génération en génération depuis plus de quatre siècles. La structure des habitations, de même que les couleurs restent inchangées depuis des siècles. Suivant la croyance ouïgoure, les maisons sont construites sur deux niveaux et peuvent posséder jusqu’à 20 chambres où cohabitent alors quatre générations sous un même toit. Au Nord-Est de la vieille ville, il est également possible de visiter un pan des anciens remparts hauts de 10 mètres et datant de plus de 500 ans. Il existe une réelle volonté de l’Etat de préserver cette richesse historique et culturelle bien que les habitations ne soient pas conformes aux règles en matière de catastrophe naturelle telle qu’un tremblement de terre.
Dîner dans un restaurant Local Logement.


Jour 5 KASHGAR - KUQA

Petit déjeuner à l’hôtel
Balade dans le Grand Bazar qui est réputé pour ses couteaux travaillés vendus au bazar et par les camelots dans les rues. On y fabrique également des chapeaux et certaines sections des rues sont remplies d’échoppes où l’on vend des coiffes brodées et des couvre-chefs doublés de fourrure. Dans ce bazar animé travaillent également des forgerons, des fabricants de selles ainsi que des vendeurs de tête et de pieds de chèvres.

Déjeuner dans un restaurant Local.

Dîner dans un restaurant Local.

Train de Nuit en couchette molle (première classe) pour Kuqa.

Nuit à bord


Jour 6 KUQA - TURFAN

Arrivée à Kuqa le matin, accueil par votre guide et chauffeur transfert dans un restaurant local pour prendre votre Petit déjeuner.

Visite des Grottes des Mille Bouddhas de Kizil qui sont le témoin de l'histoire de la région de Kuqa avant l'arrivée des Han et l'islamisation du Xinjiang. Elles renferment des fresques impressionnantes de style indo-européen tout à fait unique pour la Chine. En plus des traditionnelles représentations de la vie de Bouddha et de la vie quotidienne des peuples de la région, des contes populaires sont également représentés.

Déjeuner dans un restaurant Local.
L’après-midi visite du site de Kizil-Kara.
Puis visite de la Grande Mosquée de Kuqa qui est la deuxième plus grande au Xinjiang, construite au 17e siècle, mais après être brûlée, elle fut reconstruite en 1931. La grande salle de prière, qui peut accueillir 1000 fidèles, est soutenue par 88 piliers ornés de motifs sculptés. Kuqa offre également les ruines de Qiuci, un ancien royaume féodal.

Dîner dans un restaurant Local.

Train de Nuit en couchette molle pour Turfan.Nuit à bord.


Jour 7 TURFAN

Arrivée à Turfan le matin, accueil par votre guide et chauffeur transfert dans un restaurant local pour prendre votre Petit déjeuner.

Route pour la visite de la Passe de Porte de Fer qui se trouve à 8 km de la ville. Ce fut une passe essentielle sur la route de la soie. On a construit la passe sous la dynastie des Jin, et elle devint une des 26 passes essentielles de l'ancienne Chine. Alors elle suscita l’intérêt des généraux des dynasties suivantes.

Déjeuner dans un restaurant Local.

L’après-midi visite des Ruines de Jiaohe. Les Ruines de Jiaohe, situées dans la vallée de Yarnaz à 10 km à l'Ouest de la ville de Turfan, sont l'une des cités antiques les plus vastes et les mieux préservées au monde. En forme de feuille de saule, les ruines de Jiaohe sont riches d'une histoire de plus de 2 300 ans. Bâtie au 2ème siècle avant notre ère par le conquérant Han Wudi, édifiée selon un plan géométrique. Le sable et la poussière charriés par les tempêtes ont recouvert les palais, temples et habitations après sa destruction par les Mongols au 14ème siècle.

Dîner dans un restaurant Local.

Nuit à l’hôtel.


Jour 8 TURFAN - DUNHUANG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Route en direction du Monastère Bezeklik (Qianfo Dong) ou grotte des Mille Bouddhas. Le parcours à travers le canyon qui conduit à Bezeklik commence devant une tour de guet de l’époque Qing (autour de 1870), située en face du monastère troglodyte de Samgi qui fut actif de 450 à 1 200. Les quelques 70 grottes de Bezeklik, dont seules une douzaine se visitent, sont creusées dans le grès des Huoshan, à 80 m au-dessus d’une rivière.

Les ruines de Goachang se trouvent au sud de Bezeklik. Goachang fut la capitale des Ouïgours, détruite au 13ème siècle .Au nord-ouest des ruines, se trouve le cimetière d’Astana.

Visite des Tombes d’Astana où les sépultures de Gaochang se trouvent au nord-ouest de cette ancienne ville. Seules trois d’entre elles sont ouvertes aux touristes. On y accède par des marches menant à la chambre mortuaire, à 6 m sous terre. Des portraits du défunt ornent les murs de l’une des chambres ; ceux d’une autre ont été parés de fresques représentant des oiseaux. La troisième tombe renferme deux momies en très bon état de conservation. Certains des objets retrouvés dans ces tombes remontent à la dynastie des Jin. Ces découvertes comprennent notamment des soieries, des tissus brodés, des brocarts et de nombreux objets funéraires tels des chaussures, des chapeaux et des écharpes en papier réutilisé.

Déjeuner dans un restaurant Local.
Continuation pour la visite des Ruines de la Cité de Gaochang ,capitale de l'ancien royaume du même nom se trouvant à 40 km à l'est de Turfan après une oasis.

Le premier Etat de Gaochang (442-460) fut fondé par les descendants des Xiongnus (Huns), auquel ont succédé les Etats de Gaochang des Kan, des Zhang, des Ma et des Ju. L'Etat de Gaochang des Ju exerça la plus grande influence dans l'histoire de Turfan. Gouverné par 10 rois, il exista pendant 141 ans. Peu après la fondation de la dynastie des Tang (618-907), Ju Wentai, roi de l'Etat de Gaochang, qui bénéficiait du soutien puissant des Turcs de l'ouest, incita ses subordonnés à se livrer à des exactions et à détenir des envoyés et des marchands des pays de l'ouest se rendant à la dynastie des Tang. L'empereur Taizong des Tang envoya des troupes s'emparer de Gaochang pour maintenir la route de la Soie et consolider l'unification des contrées de l'ouest.

Puis visite des Karez, signifiant puits en ouïgour : c’ est un système d’irrigation inventé et construit, en accordance avec les conditions météorologiques locales et hydrologiques, par la population locale des régions de Turfan et Hami. Leur invention, servant à l’agriculture et au bétail, remonterait à la dynastie des Han (206 av. J.-C. - 220 ap. J.-C). Les karez font partie des trois inventions hydrauliques les plus représentatives de la Chine parmi le système d'irrigation de Dujiangyan et le Grand Canal reliant Pékin à Hangzhou. Les karez sont caractéristiques des régions arides, on les trouve alors en Asie centrale, en Afghanistan, en Iran, en Ouzbékistan … Les karez auraient été introduits dans le Xinjiang en l’an 103 avant J.-C., c’est-à-dire que leur construction remonte à plus à plus de 2 000 ans.

L’oasis de Turfan est bien irriguée et est devenue une région viticole importante en Chine. Les vendanges se déroulent d’août à septembre. On remarque des bâtiments ajourés en brique de terre servant à sécher les raisins secs de Turfan.

Transfert à la gare de Turfan pour aller à Luiyuan (une ville proche de Dunhuang). Arrivée à Liuyuan et transfert à l’hôtel.

Dîner dans un restaurant Local.
Nuit à l’hôtel


Jour 9 DUNHUANG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite des Grottes de Mogao : elles ont été creusées dans des falaises du désert surplombant une rivière à environ 25 km du sud est de Dunhuang. Exposé aux éléments, le site a souffert de l’érosion due au vent et à l’eau. Aujourd’hui 492 grottes sont encore visibles dans la falaise et sont bien protégées grâce à une série de murs de pierres, et de portes scellées. Telles les alvéoles d’une gigantesque ruche, ces grottes sont réparties sur 1 600 m de long sur un axe nord sud. Elles abritent plus de 2 000 statues et quelque 45 000 fresques.

Déjeuner dans un restaurant Local.

L’après-midi visite du Lac du Croissant de Lune. Ce lac s’étend à 6 km au sud de Dunhuang, dans les montagnes des sables qui chantent, à la lisière de l’oasis et du désert. Des sources forment un petit étang en forme de croissant de lune, dans une dépression cernée par d’immenses dunes de sable.

Dîner dans un restaurant Local.

Nuit à l’hôtel.


Jour 10 DUNHUANG - ZHANGYE

Petit déjeuner à l’hôtel.

Aller de Dunhuang à Zhangye en train.
Train de Jour pour ZHANGYE.

NOTE: Déjeuner à Bord.

Visite de Zhangye : le Grand Bouddha allongé de 34 m, dans le centre-ville. C’est le plus grand Bouddha de Chine.

Dîner dans un restaurant Local.

Nuit à l’hôtel.


Jour 11 XINING

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour Xining (2 heures en train. No de train : Z42 Départ à 08H11 arrivée à 10H28). Xining est un important poste militaire et commercial depuis le 16ème siècle. Depuis l’ouverture en 2006 de la spectaculaire ligne ferroviaire de Xining au Tibet, cette ville est devenue une étape obligatoire entre Pékin et Lhassa.

Arrivée à Xining puis départ pour la visite du Monastère de Kumbum à 20 km au sud-ouest de Xining, monastère de style tibétain. Tsongkhapa, le grand réformateur du lamaïsme y serait né en 1577. Ce complexe aurait jadis renfermé 52 pavillons dédiés à Bouddha et abrité 4000 moines. Parmi ses pièces les plus précieuses, il faut citer les figures en beurre de yack dont la fabrication s’inspire de formes artistiques tibétaines.

Déjeuner dans un restaurant Local en route.

Dîner dans un restaurant Local.

Nuit à Xining à l’hôtel.


Jour 12 XIAHE

Départ par la route de Xining pour Xiahe vers le monastère de LABRANG, datant de 1709 et situé à 2900 m d’altitude. Dégustations de spécialités culinaires. Nuit à l’hôtel Overseas Tibetan Hotel. Ce monastère qui logeait autrefois 3000 à 4000 moines fut fondé par les Bonnets jaunes. Il compte parmi les 6 temples tibétains les plus importants de Chine.


Jour 13 XIAHE-LANZHOU-XI’AN LUNDI 19 septembre 2016

Petit déjeuner à l’hôtel

Route vers Lanzhou (en 3h de route).
Déjeuner dans un restaurant Local.
Là, on prend un train pour Xi’an. Installation à l’hôtel à Xi’an, tour de ville. Nuit à l’hôtel.
Dîner dans un restaurant Local (facultatif: diner raviolis danses Tang)
Nuit à Xi’an.


Jour 14 XI’AN

Petit déjeuner à l’hôtel
Visite de l’Armée de Terre Cuite à environ 30 km de Xi’an où s’offre le plus grand spectacle archéologique de Chine, aussi célèbre que la Grande Muraille et la Cité Interdite : l’Armée de soldats de terre cuite. Vieille de 2000 ans et incroyablement bien conservée, elle continue de veiller sur l’ancienne nécropole impériale, celle du premier empereur Chinois : Qinshihuangdi. En 1974, des paysans qui creusaient un puits mirent au jour ce qui est sans doute la découverte archéologique majeure du XXe siècle.

Déjeuner dans un restaurant Local
L’après-midi, visite de la Tour de la Cloche, Temple des Huit immortels.

Visite de la Grande Mosquée, marché musulman, (dégustations de spécialités).
Dîner dans un restaurant Local.

Nuit à Xi’an.


Jour 15 XI’AN – PINGYAO

Petit déjeuner à l’hôtel

Visite de la petite Pagode de l’Oie sauvage et Musée historique du Shaanxi.

Déjeuner dans un restaurant Local

Départ en train rapide en direction de Pingyao pour 2 heures.

Bienvenue dans la cité médiévale la mieux préservée du pays ! Si vous recherchez un ensemble de ruelles pavées, bordées par des maisons traditionnelles à cour carrée éclairées le soir par des lanternes rouges, le tout entouré par de puissants remparts parfaitement conservés, c’est à Pingyao qu’il faut aller. La ville incarne parfaitement l’image qu’on peut se faire de la Chine traditionnelle. Ville marchande prospère sous les Ming, (14ème siècle) c’est sous la dynastie des Qing et grâce à la création des premières banques de change (jusqu’à devenir le premier centre bancaire de Chine) que Pingyao est devenue la superbe cité que l’on connait aujourd’hui.

Pingyao est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Au centre, voyez la Tour de la Cloche, le temple de Confucius qui servit de base aux Gardes Rouges pendant le Révolution culturelle et ainsi, échappa à la destruction. La Muraillle compte 72 tours de guet figurant les 72 Sages. Elle a 6 km. S’y promener tôt le matin ou au coucher du soleil permet aux photographes de surprendre la meilleure lumière. En septembre, pendant le festival de photographie, les vieux bâtiments de Pingyao se transforment en galeries.

Dîner dans un restaurant Local.
Nuit à Pingyao.


Jour 16 PINGYAO

Vous partirez après le petit déjeuner vers ce qui constitue l’autre intérêt de la région : les résidences de marchands et les maisons troglodytes.
Des commerçants originaires de la région ont amassé des fortunes colossales qui leur ont permis de faire bâtir de véritables palais. C’est le cas de la Résidence du Clan Wang, imposant labyrinthe de cours carrées, de petits jardins, de temples et escaliers étroits, située à environ 50km de Pingyao. Le site ressemble à la résidence du clan Qiao qui a servi de cadre à « Epouses et Concubines », chef d’œuvre du metteur en scène Zhang Yimou, et qui victime de son succès est parfois trop fréquenté, nous vous proposons ainsi de vous orienter vers un site un peu moins connu mais tout aussi passionnant.

Sur la route retour découverte de Zhangbicun, petit village qui se distingue par son château souterrain. Un incroyable réseau de tunnels défensifs construit sous la dynastie des Sui (581-618) pour se prémunir de la menace Tang (618-907), ce qui n’a pas bien fonctionné si on observe bien les dates...Les tunnels s’enfoncent à près de 30 mètres sous terre et s’étend sur 1500 mètres, suivez bien le guide si vous ne souhaitez pas être engloutis par les intestins de Zhangbicun.
La petite ville à la surface offre tout autant d’intérêt avec son dédale de rues pavées et ses maisons anciennes typiques du moyen-âge chinois.

Cette escapade sera aussi l’occasion de découvrir les habitations troglodytes. Même si il est ardu de donner un chiffre exact, il existerait en Chine trois millions de personnes vivant dans ces maisons creusées dans le lœss, roche sédimentaire résultant d’une accumulation de limons transportés par le vent si caractéristique de la région et qui a donné naissance à la célèbre expression « pays du loess » (qu’on retrouve en particulier dans les trois provinces du Shanxi, Shaanxi et Henan qui sont considérées comme le berceau de la civilisation chinoise). Même si les conditions restent assez précaires avec l’absence récurrente d’eau courante et de raccordement au réseau électrique, les maisons troglodytes sont loin de ne présenter que des désavantages surtout en matière d’isolation. La température ambiante à l’intérieur reste stable tout au long de l’année, les hivers paraissent ainsi moins rugueux et la fraicheur des maisons est très appréciable lors des étés les plus chauds. Vous terminerez votre journée par la visite du temple bouddhiste Shuanglin (temple de la Double forêt) situé tout près de Pingyao. Fondé sous la dynastie des Wei du nord, le temple se distingue entre autres par ses statues finement sculptées qui ont su conserver leurs couleurs originales.
Profitez bien de votre soirée à Pingyao en flânant dans les ruelles éclairées par les centaines de lanternes rouges très typiques de la Chine du nord…

Petit déjeuner à l’hôtel.
Déjeuner et Dîner dans un restaurant Local


Jour 17 PINGYAO - PEKIN

Petit déjeuner à l’hôtel.
Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, un adage sur mesure pour Pingyao qui dévoile toute sa magie au petit matin, quand les voyageurs dorment paisiblement, que les odeurs et le bruit des cuisines annoncent le petit déjeuner et que les vélos commencent peu à peu à animer les ruelles de la Cité. Nous vous recommandons donc fortement cette balade matinale pour profiter de Pingyao sous son meilleur profil.

Vous partirez ensuite à la découverte de Rishengchang, qui, partie d’une simple teinturerie au XVIIème siècle devint la première banque du pays et ouvrit des antennes dans tout le pays, une véritable «success story» qui a largement contribué, à l’époque, à faire de Pingyao le centre financier de la Chine.

Visite du yamen local qui regroupait dans la Chine impériale le centre administratif, le tribunal et parfois la prison de la ville. Les accusés se présentaient devant le juge local qui décidait d’une sentence qui pouvait aller d’une simple amende à l’amputation.
Déjeuner dans un restaurant Local.

Transfert à la gare de Pingyao et route vers Pékin en train rapide.

Dîner Canard Laqué
Nuit à Pékin


Jour 18 PEKIN

Petit déjeuner à l’hôtel
Vous commencerez votre journée par la visite du Temple du Ciel qui au XVe siècle, sous la dynastie des Ming construisit des autels au sud, au nord, à l’est et à l’ouest de Pékin pour offrir des sacrifices au Ciel, à la Terre, au Soleil et à la Lune. Sous la dynastie des Qing (1644- 1911), les travaux d’agrandissement en firent le plus grand sanctuaire de Chine. C’est également le lieu où l’empereur venait prier deux fois par an (aux solstices) pour que les récoltes soient bonnes. Il couvre une superficie de 273 ha c’est l’un des plus beaux ensembles architecturaux grâce à sa conception très symbolique, à l’harmonie de ses couleurs et au volume parfait de ses bâtiments.

Puis vous visiterez le temple des Lamas.

Déjeuner dans un restaurant Local.
Transfert pour la Visite de la Place Tian an men.
Plus grande esplanade au monde, située au centre de la ville, elle était la porte principale du Palais impérial sous les dynasties des Ming et des Qing. Face à la cité impériale, s’étend, sur près de 40 hectares, la grande place de la porte de la Paix céleste. Au Nord, le mur rouge de la cité impériale s’élève des deux côtés du portail imposant de la porte Tian An Men.
Puis visite de la Cité Interdite.
Egalement connue sous le nom de Palais impérial que les Chinois eux-mêmes nomment la ville rouge, elle a été la résidence de 24 empereurs. Avec une superficie de 72 ha, elle comporte plus de 9000 pièces. L’ancienne ville impériale était autrefois entourée de murs. Après la chute de l’empire en 1912, la cité interdite fut peu à peu ouverte au public. De nos jours, l’ancienne ville impériale est occupée en partie par «le musée du palais ». Les innombrables monuments historiques et objets d’art précieux font du Palais impérial le plus grand lieu culturel et artistique de Chine.

Dîner dans un restaurant Local.
Nuit à l’hôtel.


Jour 19PEKIN et retour

Petit déjeuner à l’hôtel
Matinée excursion aux Grandes murailles.
Si contrairement à ce qu’on dit on ne la voit pas de la Lune, la Grande Muraille reste l’un des symboles majeurs du pays et sa visite absolument incontournable.
Il faut remonter à la dynastie des Qin il y a plus de 2000 ans pour retrouver les premières traces de murs défensifs qui ont peu à peu été unifiés et reliés au projet de plus grande envergure restauré et achevé sous les Ming et qui constitue le site qu’on connait aujourd’hui.
Elle s’étend sur plus de 6000km de l’ancienne Mandchourie jusqu’au fort de Jiayuguan aux portes du désert de Gobi à l’Ouest où étaient bannis les criminels.
Placée sur les crêtes les plus élevées, elle offrait un excellent champ de vision sur le nord du pays et permettait ainsi aux gardes des tours de guet de prévenir l’Empire des menaces barbares potentielles par des feux d’alerte. La Muraille était par ailleurs suffisamment haute pour arrêter la progression des excellents cavaliers mongols qui devaient descendre de leur monture pour attaquer.
C’est sur le tronçon Mutianyu que vous vous rendrez et le départ de votre hôtel sera matinal afin de profiter de la meilleure lumière qui ravira les photographes !

Déjeuner dans un restaurant Local
L’après-midi transfert à l’aéroport et vol en direction retour vers l’Europe.
Fin de nos prestations.

Dates 2017 Prix Etat d’inscription
Date à votre convenance Prix nous consulter Réservation

Inscriptions et règlements

L’inscription à ce voyage sera prise en compte après avoir confirmé par écrit et versé par le participant, d’un acompte de réservation de 30% du montant total du voyage. Une facture avec la modalité de paiement d’acompte vous sera envoyé par e-mail après votre acceptation de devis. Le solde devra être réglé impérativement un mois avant la date du départ, sans relance de notre part. En cas d’inscription à moins d’un mois du départ, c’est l’integralité du règlement qui vous sera demandé lors de l’acceptation du devis.

Annulation de la part du client:

En cas d’annulation de votre part ( pour quelque raison que ce soit),à plus de 40 jours du départ, les sommes versées à titre d’acompte vous seront remboursées, sauf retenu d’un montant forfaitaire de 50 euro par personne ( frais dossier et frais bancaires).

A partir de 40 jour du départ, l’annulation entrainera l’application du barème des retenus suivants:

  • Entre 40 et 22 jours : 25% du prix de voyage
  • Entre 21 et 15 jours : 50% du prix de voyage
  • Entre 14 et 8 jours : 75% du prix de voyage
  • Entre 7 et 2 jours : 90% du prix de voyage
  • Moins de 2 jours : 100% du prix de voyage

Attention: en cas d’annulation de votre part, nous avertir plus rapidement possible par e-mail ou par fax, car c’est la date de réception d’annulation sera admise pour le calcul du remboursement.

Tout voyage interrompu ou abrégé du fait du participant pour quelque chose que ce soit, ne donne lieu à aucun remboursement.

Annulation de la part de Shéhérazade Voyages:

Une annulation peut intervenir dans des circonstances imposées et en dehors de notre volonté (troubles politiques, problème de sécurité,...) Dans ces cas d’annulation, le remboursement intégral des sommes versées sera effectué par Shéhérazade Voyages, mais aucunes autres indemnités compensatoires ne seront accordées.

Télécharger le bulletin d’inscription

Cher ( e)s visiteur ( se)s!

Ci - dessous vous avez deux diaporamas des photos qui ont été prises lors de réalisation septembre 2016 de ce même voyage par un participant , qui est notre ami photographe Yves Rysselinck ! A qui nous envoyons nos remerciements !



Carnet du voyage en Chine de Jeannine Monnoye, septembre 2016

Vos coordonnées

Informations sur le circuit

Information supplémentaire